Le blogue Solidaire Le blogue Solidaire Visiter le site de campagne

27 oct 2014


1
Billet

Projet de loi 10 du ministre de la Santé : un début chaotique

La députée de Gouin, Françoise David, représentera Québec solidaire tout au long de la Commission parlementaire sur le projet de loi n° 10. Voici ses impressions après avoir assisté à quelques jours de consultations particulières et d’auditions publiques.

20 novembre 2014 : début d’une commission parlementaire où doivent être entendus pas moins de 70 organismes et individus. L’objet de cette vaste consultation : le projet de loi 10 réformant toute l’organisation des services sociaux et de santé au Québec. Il s’agit ni plus ni moins d’un « grand dérangement », créant une immense centralisation des pouvoirs entre les mains du ministre de la Santé même si, techniquement, il crée des supraorganismes régionaux pour gérer le système : des Centres intégrés de la santé et des services sociaux dont les conseils d’administration seront entièrement sous la coupe du ministre qui en aura nommé tous les membres!

Les organismes ont eu trois semaines pour préparer leur mémoire… ce qui fait que plusieurs se sont désistés. La commission a même eu à annuler ses travaux faute de participants. Vraiment, un début chaotique! Il faut dire que le ministre est pressé : il faut adopter au plus vite sa « contre-réforme » pour qu’elle entre en vigueur dès le 1er avril prochain. Insensé!

Nous avons déjà entendu des représentants de fédérations médicales et d’infirmières. Chaque fois, les gens disent : « Monsieur le Ministre, ça va trop vite! » L’Ordre des infirmières présente un mémoire partiel et annonce qu’il reviendra avec un texte plus étoffé. Les médecins se disent très inquiets, sceptiques, voire mécontents.

Une préoccupation centrale émerge : ce dont la population a besoin c’est de services de première ligne et de proximité, au plan des services sociaux et de santé. Est-ce que le projet de loi 10 garantit une amélioration réelle à ce niveau? Tout le monde en doute fortement. Le ministre se veut rassurant et annonce d’autres projets de loi qui répondront aux questions des organismes. On veut voir!

  • thekneetrottier

    Bonjour,

    Si vous pensez que le projet de loi sur le tarif des garderie est ridicule et à l’extrême droite, vous allez découvrir que la loi 10 est à puissance 10. Le gargantuesque ministre de l’insanté va sortir tous, j’ai bien dis tous les non spécialistes des hôpitaux. Il va prendre les résidents pour faire le travail de tous les médecins qui ne sont pas des spécialistes. La majorité des femmes sont accouchées par des médecins de familles qui travaillent dans les hôpitaux. Il va obliger les médecins de familles à faire du bureau. Si les médecins ne voient pas assez de patients il va couper leurs salaires de 30%. C’est lui qui décide du quota. C’est donc fini le suivi des patients, les appels, les écoutent actives, les examens complets et la compassion. Maintenant c’est du fast-food médical. Si ma femme meurt et que j’éclate en sanglot dans le bureau du médecin, il va devoir me faire sortir après 15 minutes sinon Le Zépelin de ministre va couper le salaire de mon médecin. Vérifier auprès de vos électeurs, les spécialistes se moquent des la santé mental de leur patients. Ils prennent 5 minutes pour t’examiner et je suis généreux. Je l’ai vécu à plusieurs reprises. Selon le Dr Barette, les spécialistes vont prendre en charge tous les patients des hôpitaux. ILS EN SONT INCAPABLES. MON CARDIOLOGUE A REFUSÉ DE M’EXAMINER ET DE ME DONNER DES ANTIBIOTIQUES CAR J’AVAIS UNE BRONCHITE. IL MA DIT D’ ALLEZ VOIR MON MÉDECIN DE FAMILLE POUR AVOIR UNE PRESCRIPTION. C’est ça le futur de la médecine au québec.

    Je prévois que nous devrons poursuivre le Ministre pour erreur médicale car le taux de mortalité va augmenter radicalement.

    Merci

    Denis