Le blogue Solidaire Le blogue Solidaire Visiter le site de campagne

6 avr 2014


1
Billet

Lettre à la communauté maghrébine du Québec

Ami-e-s, frères et soeurs de la communauté maghrébine du Québec,

Lors du scrutin le 7 avril, vous êtes appelé-es à faire un choix crucial. La Charte des valeurs du Parti Québécois a été le déclencheur d’une importante mobilisation de la communauté dans la rue et dans les urnes. Pour la première fois, on sent que la communauté maghrébine est devenue consciente de son poids électoral et de sa capacité d’influencer l’élection d’un ou d’une député-e. Elle entend donc, avec raison, utiliser ce poids pour empêcher l’élection du Parti Québécois qui voudrait adopter une Charte de valeurs qui stigmatise la communauté arabo-musulmane.

Pour barrer la route à la Charte des valeurs du PQ, la communauté maghrébine a le choix entre le Parti libéral du Québec ou Québec solidaire. À première vue, le PLQ serait le choix logique, puisque ce parti s’oppose à la Charte et qu’il recueille un appui majoritaire dans l’ensemble des communautés issues de l’immigration. En effet, en utilisant de façon outrancière la peur de l’autodétermination du Québec, le PLQ tient pour acquis l’appui de l’électorat issu de l’immigration. Mais cette certitude du PLQ, malgré une ouverture de façade, a conduit ce parti à négliger complètement, au cours de ses années de pouvoir, les problèmes des communautés issues de l’immigration, voire à nous mépriser.

 

Le lourd bilan du Parti libéral

Pour illustrer cette situation, je pose la question à la communauté maghrébine : en échange de l’appui substantiel qui lui a toujours été accordé, qu’est-ce que le Parti libéral du Québec a fait pour les immigrant-e-s? Sous le règne libéral, entre 2003 et 2012, a-t-on vu le taux de chômage dans la communauté maghrébine vraiment baisser? Est-ce que la reconnaissance des diplômes et des compétences s’est accrue? Les libéraux ont-ils fait quelque chose pour vraiment diminuer la discrimination à l’embauche dans la fonction publique? Le sort des chauffeurs de taxi de Montréal a-t-il reçu une quelconque attention? La réponse à toutes ces questions est bien sûr négative. En vérité, je dis à la communauté maghrébine: le PLQ a donné bien peu en échange de l’appui électoral qu’il a reçu. L’inaction des libéraux, malgré ce fort appui, est devenue une forme de mépris envers les communautés immigrantes qu’il faut cesser de cautionner.

En fait, la communauté maghrébine a subi, comme l’ensemble de la population, des augmentations des tarifs de l’hydro-électricité, des augmentations des tarifs des garderies, des augmentations des tarifs du transport en commun, l’imposition de la taxe santé, et j’en passe.

Plus fondamentalement, l’appui massif accordé au PLQ par les communautés issues de l’immigration affaiblit chaque jour davantage les ponts politiques que nous devons construire avec la nation québécoise de langue française. Pourtant, il est dans l’intérêt de toute communauté immigrante, particulièrement la communauté maghrébine, de créer des liens, des alliances avec les forces politiques qui représentent adéquatement toutes les composantes de la société sans distinction, y compris bien sûr la majorité francophone, comme c’est le cas de Québec solidaire. La communauté maghrébine gagnera en force, en influence et surtout en reconnaissance à appuyer Québec solidaire, car dans bien des endroits ça peut vraiment changer les choses par son impact déterminant.

 

Pourquoi appuyer Québec solidaire?

Voter pour Québec solidaire, c’est appuyer et influencer un parti qui représente une force montante, un parti qui prône des idéaux de justice, de solidarité, de partage et d’inclusion de la diversité. En plus, c’est voter pour un parti qui a essuyé toutes les attaques pour défendre courageusement les intérêts de la communauté maghrébine en s’opposant à la Charte du PQ et à l’interdiction des signes religieux dans la fonction publique. La communauté maghrébine est ici pour rester et elle participera à la construction du Québec de demain, avec la communauté anglophone, avec les autres communautés issues de l’immigration et surtout, avec la majorité québécoise francophone. Elle ne doit donc pas se ranger aveuglement auprès d’un parti qui représente le cercle fermé de l’élite formée par les barons de l’industrie et de la finance et du puissant lobby du grand patronnât qui a si outrageusement corrompu la gestion des contrats publics au Québec.

 

Faire élire Andrés Fontecilla dans Laurier-Dorion

Je l’ai dit, la communauté maghrébine peut apporter un changement significatif, surtout dans certaines circonscriptions du nord de Montréal. J’appelle donc particulièrement les citoyens québécois d’origine algérienne, marocaine et tunisienne à appuyer Québec solidaire, le parti de l’inclusion, de l’égalité et de l’intégrité, dans les circonscriptions de Crémazie, Bourassa-Sauvé, Viau, Anjou-Louis Riel et surtout, Laurier-Dorion, où se présente notre président et porte-parole, Andrés Fontecilla. Dans Laurier-Dorion, l’électorat maghrébin peut faire la différence entre un candidat libéral qui vous ignore ou un candidat solidaire ayant de grandes chances de victoire, un candidat immigrant comme vous, proche de votre communauté.

Membres de la communauté maghrébine, créez des alliances avec la majorité québécoise francophone, utilisez votre poids électoral pour appuyer le parti de l’inclusion et de la justice, Québec solidaire. Construisons le Québec de demain, avec vous, avec tout le monde.

Pour l’amour d’un Québec inclusif et solidaire, votons avec notre tête!

Amir Khadir

  • Guest

    Mais il faudra un jour ou l’autre « baliser » les « droits religieux » comme tous les autres droits. Ce qui me préoccupe le plus c’est de voir la multiplication des « sectes religieuses » ou des religions officielles en de multiples branches, et leurs missions d’évangélisation, divisant ainsi la population en chapelles bien distinctes et opaques les unes aux autres. Il faut voir ce « spectacle » de « liberté religieuse » dans des pays comme le Honduras ou le Guatemala ou la Bolivie, ou les sectes multiplient par dizaines les églises et les « missions » d’évangélisation (appuyées en cela par les USA et le Canada). Quand je vois des églises de types chrétiennes occupées des locaux sur la Plaza St-Hubert et des environs immédiats je m’interroge…Il faudra réglementer ces présences d’églises qui ouvrent un peu partout… Il ne s’agit pas de stigmatiser une personne qui porte une croix ou un foulard, il s’agit de savoir ce que font les religions et les sectes pour occuper l’espace public et les « pensées » des gens pour mieux les manipuler.

    Et je crois qu’une « Charte » largement discutée et appuyée par les partis est nécessaire. Ce qui empêchera toute forme de manipulation et de tentative de pénétration des secteurs civils des religions et sectes.