Le blogue Solidaire Le blogue Solidaire Visiter le site de campagne

27 mar 2014


1
Billet

5 conseils aux chefs

Comme de nombreux Québécois et Québécoises, j’ai de grandes attentes pour le débat des chefs ce soir. Voici 5 conseils qui, je l’espère, seront entendus par les chefs avant l’ouverture des rideaux.

1) Un peu de respect! Je veux voir quatre chefs qui élèvent le débat au lieu de se lancer de la boue. Par le même fait, ils et elles feront démonstration de leur respect pour le peuple Québécois. Les électeurs et électrices s’attendent à mieux que des enfantillages.

2) Parlez de nos sols, fleuves et forêts. Steven Guilbault et Gabriel Nadeau-Dubois ont raison de déplorer l’absence de l’environnement dans le discours de nos politiciens. Nous faisons face à une crise bien plus grave que la récession de 2008; pourtant, le Québec manquera largement les objectifs fixés à Kyoto, en 1998. Qu’est-ce qui va nous coûter le plus cher: la prévention où le désastre écologique?

3)  L’économie, oui, mais sous un autre angle! Nous avons la chance de prendre nos responsabilités et amorcer le virage vert dès maintenant. Les retombées économiques du Plan de sortie du pétrole et ses 160 000 emplois créés en 5 ans servent les gens ordinaires: voilà la différence entre notre vision du développement économique et celle des vieux partis.

4) Il est temps de parler d’égalité. Le régime d’austérité de nos gouvernements a des impacts bien réels sur nos concitoyens et concitoyennes. Je le remarque quotidiennement, dans les visages des femmes qui doivent allouer une plus grande part de leur budget aux hausses d’Hydro et de tarifs de garderie. Seule une petite minorité bénéficie de l’austérité budgétaire. Combien de fois faudra-il le répéter?

5) Les chefs doivent aborder la question de la souveraineté. Le pays que propose Québec solidaire est fondé sur un ensemble de valeurs: je suis convaincue qu’elles sont aussi les vôtres. Faire du Québec un pays pour tous et toutes, une terre de justice sociale où nous célébrons nos différences, comme ce qui nous unit: la langue française, une histoire et un avenir communs.

Ce sera la première participation de Françoise au débat de TVA. Elle n’y jouera pas un rôle de figurante, pas plus que nos 124 candidats et candidates. Quand le rideau tombera sur ces 35 jours de campagne, je vous demande de vous rappeler de son message. Il est temps de rompre avec les vieux partis et choisir l’audace d’un Québec plus vert, plus juste et plus libre.

 Suivre le débat sur le web avec l’équipe de Françoise David

  • Michèle Martin

    Madame David m’avait agréablement impressionnée au débat de 2012 à R-C. Enfin une politicienne qui n’emboîte pas le pas dans les débats de salissage qu’on est habitué de voir au Québec. J’espère que ce soir ce sera la même chose et qu’elle brillera de contenu une seconde fois.